prochain débat le 20 février avec Thierry Périssé

Publié le par l'équipe de La Rue

Soudain, elle entendit des voix, de la musique et des bruits de mastication. Tout en mangeant les gâteaux, Enzo et Cyndie regardaient des dessins animés sur une chaîne câblée. Olivia se rendit compte alors qu’elle n’était pas seule. Et malgré les douleurs, elle sentit l’amour envahir tout son être, un amour que rien ne pouvait arrêter, pas même les coups. Allongée comme elle était, elle ne pouvait pas les voir, mais peu lui importait, car leur image, leur odeur étaient en elle, tout comme l’image et l’odeur de Pierre qui se mêlaient à celles d’Enzo et de Cyndie. De les savoir tous les trois près d’elle, elle se sentait mieux. Tellement mieux qu’elle avait l’impression désormais que plus rien ne serait comme avant, que tout ce qu’elle venait de vivre n’était qu’un mauvais rêve. Et elle s’entendit dire : ça peut plus durer ! J’va pas m’laisser faire !


                                       couvcoeuralouvrage

Dans ce roman (son second après La caravane des oubliés paru aux éditions de l'Atelier de Création Libertaire en 2006), Thierry Périssé nous raconte l'histoire d’Olivia, une femme issue d'un milieu populaire. Vivant avec un homme dont elle a deux enfants et qui ne la comprend pas, elle se débat dans les affres de l'humiliation et fait tout pour s'en sortir. Sa rencontre avec Pierre, dessinateur, lui ouvre des horizons qu’elle n’imaginait pas.


Le cœur à l’ouvrage Roman paru aux Editions Chant d'Orties (collection Rues en friche - nov. 2009 - 296 pages - 13 €).
Illustrations de
Zodanzo (couverture et illustrations intérieures)
Site internet : chantdorties.free.fr 

Chants d'orties : interview avec les éditeurs  

 

Publié dans programme des débats

Commenter cet article